Comment choisir ses disques de frein ?

Les disques de frein, comme leur nom l’indique, font partie du système de freinage à disque de votre voiture. Ils assurent le bon fonctionnement du freinage de l’automobile, et donc la sécurité du conducteur et des passagers. Il existe plusieurs types de disques de frein pour convenir aux différents besoins, préférences et budgets des automobilistes. Plusieurs critères sont à prendre en compte dans la sélection de nouveaux disques de frein. Dans ce guide, vous retrouverez toutes les informations pour vous aider à choisir les disques de frein qui vous conviennent le mieux.

Quel est le rôle des disques de frein ?

Le système de freinage de votre voiture utilise plusieurs éléments dont la synchronisation permet de diminuer la vitesse. Le disque de frein en fait partie et il en est même un élément vital. En effet, le mouvement de la roue est directement ralenti grâce au disque de frein.

Comment fonctionnent les disques de frein ?

Le disque de frein est monté sur l’essieu de la voiture. Il peut s’agir de l’essieu avant, de l’essieu arrière, ou des deux en même temps. Certaines voitures utilisent un freinage à disque sur les deux roues avant et un freinage à tambour sur les deux roues arrière.

D’autres voitures sont équipées de disques de frein sur les quatre roues. Cette pièce mécanique coopère directement avec les plaquettes et les pistons pour ralentir l’automobile. Dès que vous exercez une pression sur la pédale de frein, elle est dirigée vers le maître-cylindre qui envoie du liquide de frein vers les étriers.

Ces derniers viennent alors resserrer les plaquettes de frein sur le disque. La friction créée permet de ralentir la rotation du disque de frein et ainsi celle des roues de la voiture.

Quels sont les avantages des disques de frein ?

Sur le marché automobile, le système de freinage à disque est le plus couramment utilisé. D’ailleurs, un frein à disque est ce qu’on appelle un « frein progressif ».

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il permet au conducteur de freiner de manière plus précise et délicate qu’avec un frein à tambour. Il est donc très fiable et sécurisé. De plus, les disques de frein ont la réputation d’être solides, car ils ont une bonne capacité à dissiper la chaleur extrême créée par la friction des plaquettes de frein.

Elle peut monter de façon exponentielle jusqu’à 800 °C. Il faut donc s’assurer de protéger le système de freinage et tous les autres composants de la voiture. Le seul inconvénient du disque de frein est le freinage d’urgence.

Étant progressif, il n’est pas complètement adapté à des ralentissements d’urgence, puisque le conducteur devra exercer une pression bien plus importante sur la pédale de frein, ce qui prend plus de temps.

Quels sont les types de disques de frein ?

Les disques de frein se déclinent en divers types pour correspondre à tous les besoins et toutes les préférences. Bien entendu, les prix varient eux aussi en fonction du type de disque.

Le disque de frein plein

Sans surprise, le disque de frein plein n’a rien de particulier à décrire. Il est juste plein, sans perforations. C’est l’un des moins chers du marché et l’un des moins performants. Sa surface ne permet pas de dissiper la chaleur correctement.

Le disque de frein ventilé

Le disque de frein ventilé est une amélioration du disque de frein plein. Il n’est pas non plus perforé, mais il est composé de deux disques pleins positionnés l’un au-dessus de l’autre. La chaleur créée pendant la friction est évacuée grâce à l’espace entre les deux disques.

Le disque de frein perforé

Ce type de disque de frein propose un très bon rapport qualité-prix. La surface du disque de frein perforé est recouverte d’une multitude de trous pour dissiper la chaleur de manière efficace.

Le disque de frein en carbone-céramique

En automobile, la céramique est un matériau haut de gamme qui améliore les performances. Comme c’est le cas avec les plaquettes de frein en céramique, les disques de frein en carbone-céramique représentent le haut de gamme des disques de frein. Par exemple, les voitures de course en sont équipées afin de pouvoir dissiper la chaleur de façon presque immédiate grâce à une conductivité thermique élevée. De plus, le disque de frein en carbone-céramique offre de meilleures performances de freinage puisque son coefficient de friction est plus élevé que celui des autres types.

Quels sont les critères pour choisir des disques de frein ?

Vous connaissez dorénavant l’importance, le fonctionnement et les avantages des disques de frein. Vous avez aussi pris connaissance des différents types de disques de frein qui existent en ce moment sur le marché. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à choisir les disques de frein. Voici quelques critères qui peuvent se révéler très utiles dans votre choix.

La marque des disques de frein

De la même manière que lorsque vous achetez de nouvelles pièces détachées, il faut faire attention à la marque. Vous encourrez moins de risques en achetant une marque réputée et fiable. Vous bénéficierez également, dans la plupart des cas, d’une très bonne garantie qui pourrait se révéler bien utile dans le futur.

Le type des disques de frein

Il faut que vous preniez en compte vos besoins et vos préférences pour choisir le type de disque qui vous convient le mieux. Gardez à l’esprit que le disque de frein plein constitue l’entrée de gamme tandis que le disque de frein en carbone-céramique est le plus haut de gamme.

Votre type de conduite

Votre choix de nouveaux disques de frein doit également se baser sur votre type de conduite. Si vous ne démarrez la voiture qu’occasionnellement, un disque de frein ventilé ou perforé fera largement l’affaire. À l’opposé, le disque de frein en carbone-céramique est davantage adapté aux conduites sportives.

Le prix des disques de frein

Le prix des disques de frein est l’un des critères les plus importants à prendre en compte pour la sélection. Les moins chers coûtent environ 14 euros, tandis que le milieu de gamme avoisine les 46 euros. Les disques de frein haut de gamme, ceux en carbone-céramique, sont bien plus chers que leurs alternatives. Ils coûtent en effet 183 euros.

En conclusion, n’oubliez pas que l’une des meilleures solutions pour choisir des disques de frein est de consulter le manuel d’instruction de votre voiture. Le constructeur y aura préconisé le type et la gamme de disques de frein à choisir.