Comment nettoyer les disques de frein de sa Clio 3 ?



Pièce maîtresse du système de freinage de votre Clio 3, les disques de frein doivent bénéficier d’une attention toute particulière. En effet, s’ils sont usés ou abîmés, leur efficacité diminue, ce qui va compliquer l’arrêt ou le ralentissement de votre véhicule lorsque c’est nécessaire.

Afin d’éviter ce type de désagrément qui peut vite causer un accident grave, cet élément doit faire l’objet d’un bon entretien. Comment procéder ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Ce que vous devez savoir sur les plaquettes de frein d’une Clio 3

Lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, ce sont les plaquettes de frein qui se frottent sur le disque pour ralentir les roues et les immobiliser complètement. Elles se composent, entres autres, d’un socle en acier et d’une garniture de 2 mm (le matériau de friction).

Quand la garniture se frotte régulièrement avec le disque de frein, elle diminue petit à petit. Il ne finit par rester alors que le socle en métal. Lorsque cela se produit, l’efficacité du système de freinage est compromise et le disque de frein s’use prématurément. Pour cette raison, il est fortement recommandé de remplacer les plaquettes de frein tous les 20 000 à 30 000 km ou lors du changement du disque de frein.

Pourquoi devriez-vous soucier des disques de frein sur votre Clio 3 ?

Les disques de frein d’une Clio 3 constituent une pièce d’usure qui se dégrade au bout d’un certain kilométrage. Selon plusieurs facteurs (mode de conduite, votre itinéraire régulier ou l’entretien prodigué) ils peuvent également s’abîmer prématurément et entraîner un dysfonctionnement inattendu du système de freinage.

Afin d’éviter les mauvaises surprises en pleine conduite, vous devez procéder à un examen régulier de votre disque de frein. Les spécialistes conseillent un contrôle technique tous les 20 000 ou les 30 000 km. Autrement, le conducteur doit prêter une attention particulière à certains signaux : des à-coups, des vibrations, des odeurs de caoutchouc brûlé ou la pédale de frein qui devient molle.

Quelles sont les causes de l’accumulation de saletés et de débris sur les freins de votre Clio 3 ?

Les plaquettes de frein sont souvent exposées à la poussière et d’autres saletés qui viennent de l’extérieure. Leurs garnitures se désagrègent à chaque friction et génèrent également des débris. Accumulées en trop grande quantité, toutes ces impuretés vont alors entraver le bon fonctionnement du système de freinage et peuvent même causer une usure prématurée des disques.

Les disques de frein sont également exposés à l’humidité à cause des lavages, de la pluie ou certains débris mouillés. Ils rouillent alors progressivement et produisent d’autres impuretés. à court terme, cela limite l’efficacité de freinage et, à long terme, peut causer une cassure.

En outre, divers joints et protections en caoutchouc de votre système de freinage peuvent également s’abîmer (joint extérieur de l’étrier, gaine en caoutchouc du boulon de l’étrier) et produire des débris ou laisser entrer la saleté. Cette crasse risque alors de gripper le système de freinage et réduire son efficacité.

Pourquoi est-il important de garder les freins de votre Clio 3 propres ?

Lorsque les pièces mécaniques mobiles de votre système de freinage sont salies, plusieurs problèmes de fonctionnement peuvent apparaître :

  • le mouvement des plaquettes de frein devient moins fluide ;
  • le piston de l’étrier se grippe, les goupilles de l’étrier sont plus collantes ;
  • le disque de freinage se recouvre progressivement de rouille et devient moins efficace.

Au mieux, toutes ces saletés compromettent temporairement l’efficacité de votre système de freinage (jusqu’à ce que vous procédiez à un entretien). Au pire, elles peuvent endommager définitivement divers composants de votre frein et vous forcer à procéder à un remplacement complet.

Comment nettoyer efficacement les disques de frein de votre Clio 3 et éviter la rouille ?

Afin d’assurer le bon fonctionnement de votre système de freinage, le disque de frein doit faire l’objet d’un entretien ponctuel. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser un produit dédié à cet effet proposé dans une boutique en ligne ou le magasin le plus proche. Lorsque vous procédez au nettoyage, n’oubliez pas de mettre des gants et suivez les étapes suivantes :

  1. Commencer par surélever le véhicule grâce à des chandelles ;
  2. Enlever les pneus pour avoir accès au disque et aux plaquettes ;
  3. Déposer les plaquettes de frein ;
  4. Vaporiser le produit ou appliquer ce dernier à l’aide d’un chiffon sur le disque et l’étrier (éviter surtout d’en mettre sur les plaquettes) ;
  5. Attendre quelques minutes pour que le produit fasse effet ;
  6. Nettoyer ensuite les pièces recouvertes par le produit à l’aide d’un chiffon en microfibre ;
  7. Bien vérifier que les pièces sont bien remises en place.

Il est important d’effectuer cette opération régulièrement (au moins tous les 30 000 km) afin d’éviter que les débris ne s’accumulent trop ou que le disque se rouille. Toutefois, si vous avez trop sollicité vos freins (en adoptant une conduite agressive ou en empruntant un itinéraire difficile ou sinueux fréquemment) et que vous remarquez des signaux pouvant indiquer un souci venant des freins, un contrôle technique s’impose.


.