Des disques de freins usés et non changés : quel danger ?

Les pièces du système de freinage d’une voiture sont des pièces dites d’usure : cela signifie qu’elles vont normalement s’abimer avec le temps. Il faudra alors, au moment voulu, les remplacer afin de garantir à votre automobile les meilleures performances de freinage.

Rappelons qu’une voiture qui ne freine pas est extrêmement dangereuse. En effet, vous devez pouvoir vous arrêter en cas d’urgence, mais aussi à l’approche d’un feu rouge ou d’un stop, ainsi que pour stationner.

Si vos disques de freins sont usés, vous devez purement et simplement arrêter de rouler avec et les faire remplacer.

Comment fonctionnent les disques de frein et quel est leur rôle ?

Pour comprendre l’importance d’entretenir ses disques de frein, il est intéressant de savoir comment ils fonctionnent et pourquoi il est si important de les changer quand ils sont usés.

Les disques de frein sont des pièces automobiles en forme de cercle, généralement en acier (bien qu’il en existe en carbone ou en céramique). Lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, le système hydraulique de freinage de votre véhicule va actionner les plaquettes de frein.

Celles-ci vont alors serrer les disques de frein, qui viendront freiner ou ralentir vos roues.

Les plaquettes sont dotées d’une matière de « garniture », qui s’use à force des frottements répétés lors des freinages et c’est pour cela qu’elles aussi doivent être vérifiées et changées régulièrement.

Des pièces trop endommagées vont continuer à frotter, mais sans garniture, elles vont surchauffer de manière anormale, acier contre acier. Ainsi, les disques pourront se déformer, s’érailler ou même se casser.

À quelle fréquence contrôler ses disques de frein ?

Il est recommandé de réaliser ce contrôle au moins une fois par an. Ceci dépendra de votre usage et de votre conduite.

Si vous avez une conduite sportive, vous solliciterez plus votre système de freinage, il faudra donc, par conséquent, le contrôler plus souvent.

En général, les disques ont une durée de vie deux fois plus longue que les plaquettes de frein, à condition que ces dernières soient correctement entretenues.

Comment savoir si les disques de frein sont à changer ?

Des indicateurs faciles à repérer peuvent vous montrer qu’il faut contrôler votre système de frein :

  • Le signal lumineux sur le tableau de bord : si votre voiture en est équipée, dès qu’un dysfonctionnement aura lieu au niveau du freinage, vous serez informé. Vous saurez alors qu’il est temps de vous rendre chez un garagiste, n’attendez pas d’avoir des freins complètement inefficaces.
  • Votre voiture fait du bruit quand vous freinez. On le compare souvent à un bruit de casserole ou de métal très strident. Il est bien spécifique et vous ne pouvez pas vous tromper : vos plaquettes en métal frottent vos disques en métal, ce qui crée une surchauffe et donc ce bruit désagréable lors du freinage. N’attendez pas que vos disques cassent pour appeler une dépanneuse, remplacez vos pièces de freinage.
  • La distance de freinage est augmentée : ici aussi il y a danger, si votre voiture ne freine plus normalement, rendez-vous impérativement chez un mécanicien pour faire vérifier vos pièces.
  • La pédale de freinage vibre ou elle est devenue molle : c’est un signe commun de disques abimés. En effet, des disques gondolés ou rayés vont provoquer ce type de sensation dans la pédale de frein. Ici aussi, il ne faut plus attendre pour aller chez le garagiste.

Est-ce que je peux contrôler mes disques de frein moi-même ?

Vous pouvez effectuer le contrôle vous-même.

Mais sachez que si l’un des signes mentionnés ci-dessus se vérifie, c’est probablement qu’il faudra les remplacer. Un simple contrôle visuel ne suffira pas et vos compétences en termes de mécanique seront largement engagées.

Changer ses disques de freins ne s’improvise pas, et il est question de votre sécurité. Néanmoins, si lors du contrôle visuel vous observez que les disques sont « hors cote » (ils sont devenus très fins), s’ils sont tordus ou gondolés (ils ont surchauffé) ou encore cassés, c’est qu’il est urgent de les remplacer.

S’ils sont juste rayés ou bleuis, il n’y a pas de caractère d’urgence, mais c’est alors les plaquettes que vous devrez vérifier, car des disques rayés ou colorés indiquent des plaquettes usées. En effet, il est anormal que les disques se rayent ou surchauffent lors du freinage.

Comment faire changer ses disques de frein ?

Pour commencer, sachez que lorsque vous remplacez vos disques de frein, vous devrez également remplacer les plaquettes de frein. Cela ne fonctionne pas dans le sens inverse, les plaquettes pouvant parfaitement être changées seules.

Vous changerez ces pièces à chaque fois par paire (le train avant ou le train arrière).

Il est fortement recommandé de faire réaliser cette opération par un professionnel. Effectivement, le système de freinage est sensible à l’entrée de l’air et il faudra y être vigilant.

Si de l’air est entré, la pédale de frein pourra être dysfonctionnelle. Par ailleurs, le processus est complexe, car il faudra démonter vos roues pour accéder aux pièces de freinage, situées à l’arrière de celles-ci. Ainsi, seuls les particuliers passionnés de mécanique peuvent le réaliser eux-mêmes à la maison.

Faire changer ses disques de frein, combien ça coûte ?

Le prix de cette opération varie en fonction de votre véhicule et du type de disques que vous souhaitez installer sur votre voiture (acier, céramique, à rainures, etc.

). Des disques de frein standard coûtent entre 40 et 100 euros. Vous devrez compter la main d’œuvre en plus. Au total, vous en aurez entre 100 à 400 euros de budget pour changer vos disques et vos plaquettes, sur le train avant ou arrière.