Puis-je changer mes disques de freins moi-même ?

Les disques de frein sont des pièces qu’il faut entretenir régulièrement afin de garantir la sécurité lors de la conduite. Ce sont effectivement des pièces d’usure, qui s’usent avec le temps et avec l’utilisation de votre véhicule. Il est généralement recommandé de faire changer vos disques par un professionnel, car des disques mal installés peuvent être dangereux. Cependant, si vous êtes à l’aise avec la mécanique, vous pourrez malgré tout vous en sortir vous-même et économiser. Comment installer des disques de frein ? Comment choisir ses pièces ?

Le rôle des disques de frein

Les disques de frein sont des pièces d’usure qu’il faudra changer à un moment. Quand vous appuyez sur la pédale de frein, les plaquettes de frein viennent pincer les disques de frein.

Si l’un des deux est abimé ou hors d’usage, l’autre s’abimera alors plus vite, et vice versa. En effet, les deux pièces frottent entre elles, ce qui provoque une friction et donc l’usage des pièces.

Les plaquettes sont dotées d’une garniture qui s’effrite progressivement de manière normale. C’est simple, quand il n’y a plus de garniture, il faut les changer.

C’est pour cela que vous devrez les contrôler souvent. Quant aux disques de frein, des signes vous montreront qu’il est temps de les changer :

  • Votre voiture perd en adhérence et la distance de freinage est allongée : c’est le signe d’un dysfonctionnement du système de freinage. La situation commence à être dangereuse puisque votre véhicule ne peut déjà plus réaliser de freinage d’urgence efficace.
  • Le voyant lumineux du système de freinage s’allume : certaines voitures sont dotées d’un système vous alertant que vos freins sont à vérifier.
  • Votre voiture émet un bruit strident lors du freinage : c’est le signe que le métal des plaquettes et des disques frotte de manière trop intense. Il n’y a probablement plus de garniture sur les plaquettes. Vos disques vont rapidement s’user, jusqu’à casser.
  • Lorsque vous freinez, vous sentez des vibrations dans la pédale de frein. Elle peut aussi être plus molle que d’habitude : c’est le signe d’un dysfonctionnement et de disques déformés ou usés.
  • Lors d’un contrôle visuel de vos disques de frein (il faudra démonter votre roue pour accéder aux disques et aux plaquettes), vous constatez qu’ils sont rayés, qu’ils ont changé de couleur (bleu, violet), qu’ils sont tordus ou qu’ils sont fendus : il faut impérativement les changer et vérifier l’état de vos plaquettes. En effet, des disques dans cet état peuvent casser et provoquer un accident.
  • De la même manière, si leur épaisseur est devenue très fine (vérifiez le témoin d’usure dont sont dotés la majorité des disques de frein), c’est qu’il est plus que temps de les changer, pour des raisons de sécurité.

Quand vérifier son système de frein ?

Il est recommandé d’effectuer un contrôle de routine au moins une ou deux fois par an, avant que des signes d’usure n’apparaissent. Cela vous permettra en effet d’anticiper les réparations à venir et d’éviter les risques d’accident ou d’usure de vos pièces.

Soyez cependant vigilant aux différents signes d’alerte décrits ci-dessus.

Au moindre doute, rendez-vous chez un professionnel.

Comment installer soi-même des disques de frein ?

Pour changer vous-même vos disques de frein, vous devrez vous munir de plusieurs outils classiques, tels que tournevis, clé plate, marteau, etc., mais aussi de cric et de chandelles, d’un repousse-piston et enfin d’une brosse métallique, de liquide et de nettoyant pour frein.

Pour information, après avoir changé vos disques et vos plaquettes, il faudra roder votre système de freinage pendant 300 à 500 km, car les pièces seront moins performantes.

Par ailleurs, si vous changez vos disques, vous devez systématiquement changer vos plaquettes (ce qui n’est pas valable dans l’autre sens). Ils se changent toujours par paires (train avant ou train arrière).

  1. Élevez votre voiture
  2. Pour commencer, vous devez surélever votre véhicule, car il sera nécessaire d’enlever les roues pour accéder aux freins. Pour cela, utilisez le cric et les chandelles pour sécuriser votre installation.
  3. Ensuite, enlevez les roues. Vous aurez alors accès à l’étrier de frein. Desserrez les boulons et les couvercles de protection permettant d’accéder aux plaquettes.
  4. Repoussez le piston à l’aide du repousse-piston.
  5. Retirez les plaquettes de frein de leur emplacement. Pour cela, utilisez un tournevis adapté à cet usage.
  6. Enlevez maintenant le disque de frein du moyeu de la roue.
  7. Vous pouvez maintenant examiner vos pièces et leur état d’usure. Assurez-vous également que vos pièces de rechange sont conformes. En effet, elles doivent être de la même dimension et avoir la même forme que la pièce d’origine.
  8. Il est préconisé de nettoyer la zone avant d’installer les nouvelles pièces : pour cela, utilisez une brosse métallique et un nettoyant frein.
  9. Pour installer vos plaquettes et disques neufs, procédez dans le sens inverse : installez le disque sur le moyeu (graissez avec du liquide de frein), puis fixez les plaquettes avec des vis neuves sur les étriers de frein.
  10. Avant de remonter les roues, prenez garde à l’aération de votre système de freinage. En effet, si l’air entre dans le circuit, vous pourrez subir des problèmes de pression lors des freinages et votre voiture ne freinera pas correctement.
  11. Enfin, pompez une dizaine de fois à vide afin de relancer le système. La pédale de frein doit redevenir dure, c’est le signal que tout se met correctement en place.
  12. Pour terminer, contrôlez le niveau de votre liquide de frein. Si le niveau est trop bas, ajoutez du liquide jusqu’à la ligne de niveau.
  13. Amenez vos pièces usagées en déchetterie afin qu’elles soient recyclées.